- 1 -

- 1 -

Samedi 30 Avril 2011

4 - La vie des choses - 1983 - 1984


Entre mes interminables dessins d’encres ou de crayons, laissés aux merveilleux petits hasards ou aux insignifiants gribouillis, mes élans plus rares de peintures en couleurs parfois mis en cadre, poussent régulièrement dans le minuscule de mon existence éventée, des arbres fleuves, des projets rencontres, des productions, films, jeux, réunions enfiévrées, hagardes ou patientes d’énergies, d’émotions, de ruses, de luttes et d’enthousiasmes…


Tous droits de reproductions réservés à Paul Coudsi


Tintin à Montpellier est la suite graphique de l'aventure plastique de Transversal. Ce second film, cette fois ci en vidéo, renoue avec l'informatique comme l'aventure de la modélisation d'Anémone (mais sur un mode à la fois victorieux et mineur) et est le début d'une autre vie. C'est à cause de ce film que j'habite à Montpellier depuis 26 ans.

Tous droits de reproductions réservés à Paul Coudsi



Certains passent le temps au martyr de l’autre, peinant à exister, voleurs aux grandes godasses de l’air des choses, pour des plaisirs en gouffres insipides…
Quels rapport, me direz vous, quel rapport… ?
Mais si, Mais si.


Tous droits de reproductions réservés à Paul Coudsi



L’air, liberté à soi, homme face au monde, fierté de la curiosité… allons nous tout jeter dans les oubliettes du grand Golem universel ?


Tous droits de reproductions réservés à Paul Coudsi



Je crois toujours, j’ai toujours cru, aux choses vivantes. Tintin à Montpellier, dans le jeu du hasard noir et lumineux que je rencontre si souvent est le fruit exceptionnel d’une de ses rencontres, et reste encore, pour l’instant, une des plus flagrantes.

Tous droits de reproductions réservés à Paul Coudsi



Loin des prouesses techniques, l’objet est double : c’est un film vidéo composé d’un côté de dessins sur celluloïd, encre et vinyles, dessinés d’abord sous le vieil agrandisseur polonais « Krokus », et d’un autre côté de traits repassés au stylo électronique à bille d’une des toutes premières apparitions de l’infographie 2D, l’incroyable Graph8.

Tous droits de reproductions réservés à Paul Coudsi



J’aimerais rencontrer un jour d’autres anciens manipulateurs du Graph8. Nous ferions ensemble un moment la légende de cette minuscule boite à 8 couleurs (dont le noir et le blanc), qui fut pour moi un bref régal magique, en vidéo, avant même l’arrivée des premières palettes liées à un ordinateur, entre 1983 et 1984, à Montpellier, dans l’ancien parc du château d’O, aujourd’hui dévoré par les avenues et les animations culturelles…


Tous droits de reproductions réservés à Paul Coudsi